Erythropoïétine en Dialyse - Un traitement au coût médicalement justifié

Chers collègues,

 

Merci de trouver ci-dessous les objectifs et le programme du 1er colloque “Erythropoïétine en Dialyse”, qui aura lieu à Paris le 20 octobre 2010.

 

Cette réunion se veut indépendante de toute influence industrielle. Les interventions proposées par les laboratoires se feront à titre informatif et non promotionnel. La volonté est de discuter des controverses lors d’une table ronde.

 

Pourquoi une réunion sur les Erythropoïétines (EPO) utilisées en dialyse?

Les ASE (Agents Stimulant de l’Erythropoïétine) pourraient sortir à terme de la liste car ils sont actuellement estimés ni innovants, ni coûteux. Cette éviction viserait à maîtriser les dépenses de la liste en sus. Cette démarche paraît à priori logique compte tenu de la définition des produits devant faire partie de cette liste en sus, et de leur disponibilité en ville. En outre, certaines publications essentiellement américaines (CHOIR, TREAT), semblent mettre en doute le bénéfice des ASE en terme de morbi-mortalité, contrairement à d’autres données de la littérature.

 

Les ASE sont essentiels pour les patients dialysés et ont fait preuve de leur efficacité.

 

Les doses d’ASE nécessaires au traitement de l’anémie varient d’un patient insuffisant rénal à l’autre. De plus, la place des biosimilaires fait débat. 

 

Comment anticiper et se préparer aux évolutions à venir, suite à l’avis de l’IGAS ?

L’Inspection Générale des Affaires Sociales vient de rendre un rapport consacré à l’intégration de l’érythropoïétine (EPO) et du Fer dans le forfait de dialyse.

Ces conclusions vont dans le sens des préoccupations des usagers et des soignants (restrictions sur les prescriptions, mésusage en ville, faible impact d’une réintégration des dépenses d’EPO dans le forfait de dialyse par rapport aux dépenses observées en cancérologie…), ce dont nous nous réjouissons.

 

 

L’objectif de ce colloque est de réunir en une unité de temps et de lieux les experts médicaux, pharmaceutiques, industriels, institutionnels, les autorités de tutelles, afin de mieux répondre aux attentes des patients et professionnels de santé en matière d’érythropoïétine, en conformité avec la réglementation française.

 

Cette réunion est donc une opportunité pour les professionnels de santé, les industriels et les associations de patients d’anticiper ces évolutions à venir.

 

Différentes solutions sont envisagées par les autorités de tutelles. Elles seront abordées et/ou discutées lors de cette réunion d’échange pour discuter des avantages et inconvénients de chacune.

 

 

Parmi les intervenants et membres du comité scientifique :

Dr B. Lantz, Néphrologue à l’Hôpital Necker, Responsable de la Communication et des Relations Publiques, Fondation du Rein, Paris, France

     Dr J.-L. Bouchet, Néphrologue, Centre des maladies rénales Saint Augustin, Bordeaux, France

M. M. Raoult, Président Ligue Rein et Santé, Paris, France

M. R. Volle, Président de la FNAIR, Lyon, France

Pr J-J. Zambrowski, Economiste de la Santé, Université Paris Descartes, Paris, France

Pr P. Zaoui, Néphrologue, CHU-Grenoble, Grenoble, France

Dr F. Scotté, APHP, Hôpital Georges Pompidou, Service Cancérologie, Paris, France

M. V. Mennessier, Gestionnaire économique du centre de dialyse de Montfermeil, France

Dr. R. Frayssinet, Président ATMIR, Paris, France

 

Vous trouverez ci-dessous le programme du colloque.

 

Dans l’attente de vous rencontrer le 20 octobre à Paris.

 

Agence Takayama

www.takayama-conferences.com

 

 

A votre agenda :

 

1ère conférence sur l’impact de la Régionalisation sur les Acteurs de Santé

1er décembre 2010- Paris

Pour plus d’informations sur le pré-programme, merci de cliquer ici.

 


1er colloque sur

Erythropoïétine en Dialyse

Un traitement au coût médicalement justifié

 

Quelles évolutions pour demain ?

Quels enjeux pour les malades, le système de

santé et les soignants ?

Quelles évolutions pour les industriels ?

20 Octobre 2010 – Paris, France

 

PROGRAMME

 

 

8.30      Accueil des Participants

 

9.00      Introduction de la Journée

Dr B. Lantz, Néphrologue à l’Hôpital Necker, Responsable Communication et Relations Publiques, Fondation du Rein, Paris, France

 

9.30      Le mode de remboursement des EPO avant 2001

Témoignage d’un patient

            M. R. Volle, Président de la FNAIR, Lyon, France

M. M. Raoult, Président Ligue Rein et Santé, Paris, France

 

Témoignage d’un Néphrologue

       Dr J.-L. Bouchet, Néphrologue, Centre des maladies rénales Saint Augustin, Bordeaux, France

 

10.30 Pause

 

11.00    Le coût des EPO pour le système de santé actuel

Pr J-J. Zambrowski, Economiste de la Santé, Université Paris Descartes, Paris, France

 

 

11.30    Le coût des EPO pour les centres de dialyse est il justifié médicalement ? La place des EPO en 2011

La place des EPO en néphrologie en 2011

            Pr P. Zaoui, Néphrologue, CHU-Grenoble, Grenoble, France

 

            La place des EPO en oncologie en 2011

Dr F. Scotté, APHP, Hôpital Georges Pompidou, Service Cancérologie, Paris, France

 

12.30 Déjeuner

 

14.00    La prise en charge pharmaceutique des ASE : Avantages et inconvénients du mode de remboursement actuel

M. V. Mennessier, Gestionnaire économique du centre de dialyse de Montfermeil, France

 

14.30    La modification des modes de remboursement des EPO : Quelle est la position de l’industrie et des institutions ?

Un représentant du LEEM

Un Laboratoire de l’EPO princeps

Un Laboratoire de biosimilaires

Un représentant de l’AFSSAPS

 

16.30 Pause

 

17.00    Table ronde et discussion

Demain, quel mode de remboursement?

Les différents scenarios possibles et leurs conséquences

Comment les différents partenaires de santé doivent se préparer ?

 

17.30    Conclusion des chairs et modérateurs

 

 

 

Pour tout renseignement, merci de nous contacter :

 

Agence Takayama

15 rue de la Paix - 75002 Paris

Tél : 01 55 04 77 55

Fax : 01 55 04 77 57

Takayama-conferences@orange.fr

 

 

 

www.takayama-conferences.com